Men's fashion week 2012

Publié le par maxime

La présentation des collections masculines pour l'automne hiver 2012 s'est achevée ce week end et la Haute Couture a déjà reprit le flambeau maintenant la capitale parisienne en effervescence. Petit retour en image sur quelques défilés :
Tout d'abord Julius, sans aucun doute le moins intéressant des quatre. Les lignes sont fluides, destructurées et n'apportent pas de réelle nouveauté. Les seuls écarts fait au total look noir est un imprimé noir et blanc et quelques pantalons cargo qui néanmoins peinent à séduire. Dans le genre sombre et macabre, Rick Owens fait beaucoup mieux. 

Men-fashion-week-0819.JPGMen-fashion-week-0828.JPGMen-fashion-week 0826Men-fashion-week 0822

Les coupes proposées par le designer chez Juun J, étaient presque l'opposé du chemin pris chez Julius. Epaules exagérees et silhouettes oversized donnaient un aspect futuriste aux longs manteaux, vestes bi-matières et pulls en neoprene du créateur. Le dicton "le meilleur pour la fin" a été respecté dans cette collection avec la présentation de pulls créés en collaboration avec alexandfelix ayant pour imprimé des photos de reines réalisé par le duo d'artistes suisses. 

Men-fashion-week 0841Men-fashion-week-0851.JPGMen-fashion-week-0864.JPGMen-fashion-week-0869-copie-1.JPGMen-fashion-week-0870.JPG

Si la créatrice a commencé son défilé par des silhouettes masculines assez classiques, elle s'est peu à peu affranchi des codes conventionnels introduisant la mini jupe en jean et les ballerines pour homme ou encore la cape chauve-souris. Outre ces coups de folie créatifs, Agnes b a aussi présenté des pièces plus portables mais toutes aussi charmantes comme ces cabans et trenchs aux couleurs flamboyantes ou cette silhouette très swinging london. La veste et l'imperméable réversibles ont également attiré l'attention dissimulant derrière leur aspect somme toute assez banal une doublure ayant pour imprimé une photo arty du casino de monte carlo réalisé par la créatrice. 

Men-fashion-week-0886.JPGMen-fashion-week-0897.JPGMen-fashion-week-0898.JPGMen-fashion-week-0900.JPGMen-fashion-week-0903.JPGMen-fashion-week-0905.JPGMen-fashion-week-0913.JPG

Enfin, chez songzio, la priorité semblait être l'élégance nette et indiscutable. Après une entrée en la matière dans les tons lie-de-vin, déclinés en duffle coat, manteau et costume, le designer coréen a réinterprété ces incontournables du vestiaire masculin dans des tons plus classiques tels que le gris chiné ou le noir. Il a également joué avec les matière utilisant aussi bien la laine que le velour ou le cuir, pour un vêtement entier ou simplement pour un revers de col ou de manche allant même jusqu'à présenter des souliers en poulain, summum du raffinement dandyesque.

Men-fashion-week-0919.JPGMen-fashion-week-0920.JPGMen-fashion-week-0925.JPGMen-fashion-week-0928.JPGMen-fashion-week-0933.JPG

Commenter cet article